de fr it

La Suisse peut-elle appliquer les principes de l’AE pour son élevage et assumer les besoins nutritionnels de sa population tout en respectant l’environnement ?

  • Informazioni in breve

    La Suisse peut-elle appliquer les principes de l’AE pour son élevage et assumer les besoins nutritionnels de sa population tout en respectant l’environnement ? L’élevage en Suisse est au cœur de débats sur la durabilité en lien avec le système alimentaire et les conditions de détention des animaux. La production de viande est à la source d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre (GES). Cette source d’émissions augmente avec l’intensification de la production animale, qui passe par l’importation croissante de fourrages pour l’alimentation du bétail. Ces importations aggravent les effets des émissions (production et transport des fourrages s’ajoutant aux émissions de GHG et aux rejets des élevages) . L’intensification implique aussi une augmentation du nombre d’animaux par exploitation, avec quelques effets potentiels sur le bien-être animal, par exemple dans les élevages automatisés de l’élevage avicole ou porcin en bâtiment fermé. En marge de cette intensification, l’agroécologie (AE) propose de reconcevoir les systèmes de production en plaçant au centre 10 éléments à considérer, dont l’économie circulaire et la réduction des intrants, les relations directes entre producteur.ice.s et consommateur.ice.s, la préservation de la biodiversité et la mobilisation de synergies entre les différents éléments et acteurs du système agro-alimentaire.
  • Lingua

    FR
  • Data

    30.10.
  • Ora

    17h30
  • LocalitĂ 

    UNIL - L’éprouvette - Quartier Sorge - Bâtiment Amphipôle - 1015 Lausanne
  • Organizzatore

    UNIL L'Ă©prouvette et IGD - BIOVISION
< torna alla panoramica
← torna alla panoramica